Le témoignage des miraculés du périphérique de Caen

03/01/2012 à 14:19 par Briac Trébert

Ouest-France
Mercredi 14 décembre, en milieu d’après-midi. Une internaute contacte la rédaction de Côté Caen, « choquée ». Un camion vient de perdre une bille de bois, sur le périphérique de Caen. Celle-ci a heurté de plein fouet la voiture qui le suivait, à hauteur de l’échangeur « Vallée sèche », à Mondeville. Rapidement, plusieurs messages d’automobilistes qui ont assisté à la scène « d’horreur » parviennent à la rédaction (lire ci-dessous)…
Ce lundi 2 janvier, « les miraculés du périph’ de Caen » ont décidé de témoigner, dans les colonnes de Ouest-France. Romain, 27 ans, conseiller bancaire, et Melody, 22 ans, employée dans la restauration, étaient dans la Citroën C4. Lui est indemne ; elle a été blessée au visage et au bras. Ce jour-là, le jeune couple de l’agglomération de Caen se rendait au centre commercial de Mondeville 2, pour ses achats de Noël.
Melody était au volant. « Un camion chargé de billes de bois roule devant nous. Il s’engage sous un pont un peu trop bas pour le chargement : la bille la plus haute racle le tablier du pont », relate le couple (…). Puis les sangles maintenant le bois s’écartent. Trois billes de bois tomberont.
« Dans la seconde qui suit, notre pare-brise explose. Inconsciente, Melody a le visage en sang. Je pense qu’elle est morte. A 40 km/h, je prends le volant tant bien que mal. Puis je me gare comme je peux, un peu plus loin »
, poursuit Romain. Rapidement, une douzaine de pompiers seront sur place. (…)
« Je suis sortie de l’hôpital la veille de Noël, avec un arrêt de travail jusqu’au 26 février. Je reste sous surveillance en raison d’un hématome au foie qui a saigné », raconte Melody, à Ouest-France. Pour le reste, elle souffre d’une fracture d’un os du front. Son nez a été cassé et des plaques ont été posées dans son avant-bras droit, fracturé, détaille le quotidien. (…)
« Depuis le 14 décembre, on relativise les petits soucis quotidiens. On trouvera toujours une solution… », commentent Melody et Romain. « On s’est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais notre bonne étoile veillait sur nous…».


Sur CôtéCaen.fr, Toni raconte qu’il est passé « cinq à dix minutes après le choc » et a encore « l’image de la Citroën C4 avec la bille de bois traversant le pare-brise de la voiture ». « Un accident dramatique à l’image du film Destination finale », commente-t-il…
Emilie, elle, « était juste à côté » et souligne que la camion a perdu « trois billes de bois », alors qu’il était en train de la doubler…
Pour Luc, « il faut interdire le doublement des poids lourds »…


Vous avez été témoin de cet accident ? Racontez-nous…
Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter



Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Votre journal cette semaine