À Caen, où donner vos vêtements ?

Votre armoire déborde de vêtements que vous ne portez plus ? "Côté Caen" a recensé les associations caritatives caennaises où vous pouvez les déposer.

11/12/2012 à 11:13 par Administrateur

Trop grands ou trop petits, vos vêtements peuvent être donnés aux associations caritatives.
Trop grands ou trop petits, vos vêtements peuvent être donnés aux associations caritatives.

Votre armoire déborde ? C’est le moment de faire du tri utile. Vous pouvez donner aussi bien des vêtements que du linge de maison, de la maroquinerie, des accessoires et des chaussures. À l’approche de Noël et du froid, vous ne pourrez que faire des heureux !
Caen et son agglomération regorgent de bornes pour collecter les textiles qui seront par la suite donnés ou revendus par les associations comme Emmaüs, le Secours Populaire, le Secours Catholique ou les Restos du Cœur.

120 bornes dans l’agglo

Le Syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets de l’agglomération caennaise (Syvedac) dispose de 120 bornes réparties à Caen et dans les communes de l’agglomération. La prise en charge, des textiles de seconde main des collecteurs du Syvedac est assuré par l’association caennaise Itinéraires, une filiale du Secours Catholique depuis 1994. Le but est de préserver l’environnement, les vêtements collectés sont triés, certains sont recyclés à “Cobanor Tritex” à Carpiquet, les autres sont revendus dans les deux boutiques, friperies de la Chiffo (lire ci-dessous).

 

Où déposer les vêtements ?

Vous pouvez directement déposer vos vêtements et chaussures dans les locaux des associations que “Côté Caen” a recensées pour vous.
• Restos du Cœur. 48 rue Gaston Lamy, à Mondeville. Tél : 02 31 35 50 90 ; mail : 141p1.restosducoeur@wanadoo.fr.

• Croix Rouge Française. 44 bis boulevard Lyautey. Tél : 02 31 82 59 43. Du lundi au vendredi, de 9h à 12h, et de 14h à 18h.

• Secours Catholique. 57 avenue de la Libération. Tél : 02 31 94 40 46. Lundi, mercredi, vendredi, de 14h à 17h.

• Secours Populaire. 6 bis impasse du Mont Coco. Tél : 02 31 06 22 50. Du lundi au vendredi, de 14h à 18h.

• Société Saint Vincent de Paul. 44 rue Neuve Bourg l’Abbé. Tél : 02 31 85 20 44. Lundi, mardi, vendredi, de 15h à 16h30 • Emmaüs Caen. 102 avenue de Rouen. Tél : 02 31 37 30 57. Du mardi au vendredi, de 14h à 17h30.

 

Qu’est-ce que la “Chiffo” ?

La Chiffo est un atelier d'insertion.
La Chiffo est un atelier d'insertion.

La “Chiffo” est un atelier d’insertion créé par l’association Itinéraires. C’est en juin 1994, que le Secours Catholique s’est associé à Itinéraires pour assumer son activité traditionnelle de vestiaire et favoriser l’insertion de publics en difficulté par le biais de cette action. L’objectif est « de permettre à des personnes en difficultés, bénéficiaires du RSA, de se réinsérer socialement et professionnellement, ce sont eux qui s’occupent du tri, de la remise en valeur des vêtements et de la revente en boutique » explique Christine Julien, responsable de la Chiffo.
Aujourd’hui l’association compte 51 personnes (90 % de femmes) en contrat aidé. Les bénéfices de la revente des vêtements et autres textiles leur permettent de percevoir un salaire et d’acquérir un savoir-faire. Les boutiques sont situées 2 bis rue Laumonnier (ouvert du lundi au vendredi de 12h à 18h) et 7 route de Trouville (ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h). Pour les fêtes, ouverture le samedi 22 décembre de 10h à 18h et fermeture les lundis 24 et 31 décembre.

 

Vêtements trop usés : direction le recyclage

Trop usés ou totalement démodés, vos vêtements peuvent tout de même avoir une seconde vie. Ne les jetez pas dans la poubelle des déchets ménagers, apportez-les dans les bornes de collecte. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’éngerie (ADEME), chaque Français jette 12 kg de vêtements, de chaussures et linge de maison par an. 85% des vêtements se retrouveraient dans la poubelle des déchets ménagers, or le textile peut être recyclé et valorisé.
Si le recyclage des textiles date du Moyen-Âge, ils étaient récupérés pour faire du papier, la faible qualité des matières utilisées ces dix dernières années ainsi que le contexte économique ont fragilisé la filière. Aujourd’hui, le recyclage des textiles reste toutefois d’actualité. Une fois collectés, les vêtements sont triés et revendus en seconde main, ou alors coupés, déchiquetés et broyés, puis transformés en chiffons, éléments d’isolation, nouveaux vêtements ou encore matière première.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Votre journal cette semaine