Innovation. Les artisans aussi doivent relever le défi

Dans le cadre d'un programme européen, la France et la Grande-Bretagne travaillent sur l'innovation dans les très petites entreprises.

Dernière mise à jour : 12/02/2014 à 17:31

Les Française et les Anglais ont travaillé en coopération sur le Kit pour l'innovation.
Les Français et les Anglais ont travaillé en coopération sur le kit pour l'innovation.

La chambre de métiers et de l’artisanat de Basse-Normandie veut booster le potentiel innovateur des TPE (très petites entreprises). Elle lance le kit de l’innovateur. Il s’agit d’un site internet sur lequel les chefs d’entreprise peuvent trouver les outils pour innover et trouver rapidement des solutions aux obstacles rencontrés. Il s’adresse aux chefs d’entreprise qui multiplient les casquettes et qui n’ont pas de service dédié à l’innovation au sens large du terme : gestion de temps, ressources humaines, marketing, process technique, créativité etc.

Ce projet voit le jour à la fois en France (côtes de la Manche) et en Grande-Bretagne (sud est). Sélectionné dans le cadre du programme INTERREG, il est financé pour moitié par des fonds européens jusqu’en juin 2015.

Coopération entre la France et la Grande-Bretagne

Le kit de l’innovateur a été réalisé après une enquête auprès de 500 petites entreprises françaises et anglaises. Il est aujourd’hui entré dans la phase test que vont réaliser 105 entreprises de moins de 25 salariés.

Parallèlement, 40 bons pour l’innovation vont être accordés. Ils comprennent la visite d’un consultant de l’université de Greenwich 5 jours dans l’entreprise pour apporter un appui sur un besoin précis. D’autre part, des journées techniques seront organisées en mai et juin sur des thèmes liés à l’innovation et portant par exemple sur la communication sur les réseaux sociaux.

Objectif affiché par les partenaires de ce programme d’innovation, « que les TPE proposent des services de meilleure qualité et augmentent leur valeur ajoutée. » Ce projet qui a retenu l’attention de Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du commerce et du tourisme, et Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, pourrait être reproduit dans d’autres régions de France.

Pour participer à la sélection pour tester le kit, renseignements à la Chambre de métiers et de l’artisanat de Basse-Normandie, 2 rue Claude Bloch, à Caen. Tél : 02 31 53 25 00. Mail : contact@cmar-bn.fr.